DO NOT READ | 2012


Installation
Vinyles adhésifs
Dimensions variables



La consigne sous forme infinitive habituelle renvoie à l’adhésif lui-même. Du fait de sa lecture, le spectateur a déjà « fauté » lorsqu’il comprend l’œuvre, mais une intervention de l’agent de surveillance est possible avant même cet état de fait, exacerbant alors le désir de savoir quel est le contenu de l’œuvre. Il s’agit d’exploiter la curiosité des uns et des autres pour les amener à être dans le non-respect des consignes et ce malgré eux. La présence de cette pièce augmente alors de manière significative le taux de spectateurs non respectueux des consignes.